Natacha Leipziger-Ethenoz

Derrière ce joli sourire, se cache une suissesse-chilienne au regard pétillant et au visage doux, passionnée de mode et de bijoux.

Natacha est la fondatrice de My First Boutique, qui fête ses 10 ans d’activité dans la vente d’articles de luxe de deuxième main.

Quel est votre parcours ? Présentez-vous en quelques mots. 

Je m’appelle Natacha Leipziger, je suis née à Lausanne et j’y ai passé toute mon enfance.

Après des études à Lausanne et à Genève, j’ai obtenu mon Bachelor en management et en communication d’entreprise.

J’ai commencé par travailler en banque privée, où j’étais en charge des évents et de la communication d’entreprise. Dans le milieu bancaire, il y avait pour moi, un net manque de spontanéité et trop de cadre.

Puis, rapidement j’ai franchi une étape de ma vie professionnelle dans le domaine de l’horlogerie, où j’étais en charge des évents, des relations presse, de la création de publicité, de la rédaction de communiqués de presse, du marketing et de la vente pendant quatre ans.

Mais un fort besoin de liberté se fait sentir, et à l’âge de 25 ans, je prends la décision d’ouvrir My First Boutique en décembre 2010.

Parlez-nous de « My First Boutique ». En décembre cela fera 10 ans. Comment tout a commencé ?

Fan inconditionnelle de mode depuis toujours, mes armoires débordaient et la décision d’ouvrir une boutique de deuxième main fit tout son sens. Le succès est immédiat, le concept du dépôt-vente rajeunit avec une mise en valeur d’articles de grande marque (Chanel, Hermès, Louis Vuitton, Dior…). Le concept de deuxième main s’inscrit parfaitement dans la société actuelle, où les gens réfléchissent au recyclage et font acte d’une réelle prise de conscience de la surconsommation au détriment de la qualité et de l’environnement.

Vous avez depuis peu, une deuxième passion, les diamants. Parlez-nous de Celinni.

Celinni, c’est un retour à mes premières amours, les bijoux, et plus particulièrement les diamants. Mes premiers pas dans le domaine des diamants datent d’il y a 12 ans à Genève. Je me suis formée auprès du meilleur laboratoire GIA basé à New York, afin de pouvoir exercer au mieux ma position de responsable du marché suisse pour la Maison Celinni, diamantaire basé à Paris depuis six générations. A nouveau, le concept est innovateur avec des ventes online ou en showroom sur rendez-vous privé. Le client profite d’une formation expresse sur les diamants et obtient ainsi toutes les informations nécessaires pour pouvoir choisir la pierre et le modèle idéal. Nous travaillons avec une large collection, mais aussi avec beaucoup de créations sur mesure, de la personnalisation. J’exerce ces deux activités en parallèle dans des boutiques séparées de quelques mètres à l’avenue de la Harpe à Lausanne.

En dehors de vos activités professionnelles et de vos passions, qu’aimez-vous le plus faire ?

J’ai l’énorme privilège de me lever tous les matins et de partir travailler heureuse, mes activités professionnelles sont mes passions, la mode, les bijoux, l’immobilier…je peux dire que je suis une femme comblée 😉

Et d’ailleurs, je ne pense pas avoir qu’une seule passion, j’aime aussi énormément voyager, bien que la situation actuelle nous oblige à repenser cela différemment. Peut-être ce sera le moyen d’explorer d’avantage notre pays que nous connaissons mal, plutôt que d’aller à l’autre bout de la planète. Ce sont, en tout cas, nos projets pour cet été avec mon mari.

En dehors des voyages, le golf est ma nouvelle échappatoire ; concentration, maitrise de soi et challenge, tout cela en profitant de paysages à couper le souffle. 

Parlez-nous de vos qualités.

Mes qualités? Je ne vais faire que répéter ce que l’on dit de moi : optimiste, loyale, persévérante, bienveillante et diplomate, si tout cela est juste, j’en suis heureuse !

Etes-vous une épicurienne ?

Oui et même trop, j’adore la vie et toutes les bonnes choses qu’elle nous procure. Un bon dîner avec une bonne bouteille n’est rien, s’il n’est pas en compagnie de bons amis. Je me suis impliquée un peu plus en cuisine ces derniers temps, et donc j’ai également dû augmenter mon exercice physique, car il ne faut pas oublier l’adage « un esprit sain dans un corps sain ».

Quelle rencontre a changé votre vie à jamais ? 

J’ai rencontré une femme incroyable, il y a environ une dizaine d’année, avec une vie hors norme et qui a su faire face à de très nombreux obstacles. Elle est toujours restée fidèle à elle-même, noble dans ses valeurs et sans jamais plier. C’est un exemple pour moi et je garde toujours contact avec elle. Elle est comme une deuxième mère pour moi.

Quelles sont vos valeurs de vie / votre philosophie de vie ?

Je pense qu’il faut toujours voir le verre à moitié plein, et surtout se demander comment le remplir. Il faut s’écouter vraiment, sans se mentir à soi-même. Tous, nous faisons trop de choses pour faire plaisir aux autres en nous oubliant trop souvent nous-mêmes.

La famille est sacrée, j’essaie de prendre soin des gens que j’aime. Il faut vivre tous les instants intensément et savoir profiter des petits plaisirs de la vie, car c’est cela qui nous rend heureux.

Comment surmontez-vous les épreuves de la vie ?

Les épreuves de la vie me font plier, mais ne me cassent jamais. J’ai un tempérament assez fort que je dois tenir de ma mère. J’essaie d’avancer un pas devant l’autre et de résoudre les problèmes les uns après les autres. 

Quels sont les lieux à Lausanne que vous aimez particulièrement ?

J’aime ma ville en elle-même. Quand j’étais petite, j’avais choisi un arbre au parc du Denantou à qui je racontais toutes mes histoires. J’’en garde un joli souvenir et je ne manque jamais d’aller le voir, quand je suis au bord du lac de temps en temps.

REGIS COLOMBO/diapo.ch Lausanne

 

Dans quelle(s) boutique(s) vous habillez-vous le plus souvent, à part My First Boutique (en Suisse ou à l’étranger) ?

Depuis 10 ans, je suis devenue une grande fan du « deuxième main » en général. Je crois que j’ai un problème avec la surconsommation d’aujourd’hui. Je connais les prix de fabrication, et selon moi les marges que font certaines marques sont exorbitantes et cela ne se justifie pas. Ou alors la redistribution est mal faite. 

Quel était votre dernier coup de folie ?

Ma dernière folie est un collier solitaire en diamants taille princesse de 1carat de la Maison Celinni. Un bijou classique, intemporel, élégant et en même temps…c’est un investissement !

Votre lieu de prédilection lorsque vous êtes épuisée ?

Pour me ressourcer, j’ai différentes options : les balades avec mes chiens, le jardinage et le sport.

Que faites-vous de vos week-ends ?

Mes week-ends sont rythmés par mon travail, le temps passé avec mon mari, les amis et mes chiens, et actuellement aussi beaucoup de jardinage.

Si vous pouviez vous échapper l’espace d’un week-end ou plusieurs jours, où iriez-vous ?

Le prochain week-end prolongé sera dans les Grisons, avant de continuer la découverte de la Suisse cet été avec mon mari.

Où faites-vous du sport en général ?

Avant en salle, maintenant au bord du lac ou dans mon jardin.

Quelles femmes admirez-vous particulièrement ?

Toutes les femmes qui ont la chance et le courage de vivre leurs rêves. Toutes les femmes qui portent la condition de la femme comme une bataille au quotidien, il y a encore trop d’injustice. Je ne suis pas pour l’égalité des sexes, mais pour la complémentarité dans le respect de chacun et de chacune.

Un objet, un article que vous souhaiteriez mettre en avant ce mois ?

A l’honneur, les bagues de fiançailles, c’est la période idéale pour mettre du bonheur dans les cœurs et déclarer sa flamme à l’être aimé(e). J’aime conseiller mes client(e)s et voir les gens heureux.

En cette situation très particulière, comment vous êtes-vous réinventée ?

Cette période est difficile pour nous tous, mais c’est une opportunité pour nous de revoir nos priorités, de repenser à notre mode de consommation et de nous projeter vers l’avenir. J’ai pris le temps de faire ce qui me fait réellement plaisir, mais aussi de développer mes entreprises dans une direction plus digitale.

Un conseil pour nos lecteurs/lectrices ?

Mon meilleur conseil est :

Ecoutez-vous et faites abstraction des autres.

Faites-vous plaisir et prenez soin de vous.

Souhaiteriez-vous rajouter un dernier mot ?

Je vous remercie de votre interview, qui m’a donné l’opportunité de tourner un regard sur moi-même et le chemin que j’ai parcouru jusqu’à maintenant.

Natacha Leipziger (-Ethenoz)

My First Boutique : www.myfirstboutique.ch

 

Adresse et tél:
Avenue de la Harpe 29
1007 lausanne
Tel: 078/778 27 39

Celinni Suisse : www.celinni.com

Adresse :
Av. Frédéric-César-de-la-Harpe 29
1007 Lausanne
Tel. : 021 601 37 11

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *