Le Luxe enseigné à Genève

Pour pallier au manque de formation dans le domaine du luxe en Suisse, une première étape a été franchie en 2006 avec la création par l’Université de Genève d’un Diploma of Advanced Studies (DAS) Créations de luxe et métiers de l’art en partenariat avec Hermès et Vacheron Constantin. Cette formation permet alors aux différents participants d’acquérir une excellente vision des métiers du luxe et de ses spécificités.

Destinée aux commerciaux, juristes, créateurs, banquiers ou toute autre personne désireuse de mieux cerner les enjeux de la création dans le luxe, ce cursus d’une année vise plusieurs objectifs : acquérir une compréhension pluridisciplinaire des spécificités des filières du luxe, définir les mécanismes qui les régissent, identifier les défis qui les attendent et analyser les différents outils de communication utilisés par cette industrie. Autant de connaissances théoriques qui s’accompagnent d’ateliers interactifs, de visites d’entreprises et de musées animées par des professeurs et des professionnels de l’industrie du luxe.

Quelques années plus tard, la HEG – Haute Ecole de Gestion de Genève, crée le MAS – MASTER OF ADVANCED STUDIES en Management du Luxe. Le MAS est composé de deux DAS et d’un travail final de Master. Ce Master est une formation d’exception conçue par des professionnels du luxe. Il appréhende l’univers du luxe, ses secteurs d’activité, ainsi que la culture du savoir-faire et de l’excellence. Des experts issus de compagnies prestigieuses de divers domaines du luxe permettent aux étudiants d’analyser et de comprendre la complexité des marchés du luxe, pour mieux maîtriser les mutations auxquelles les entreprises doivent faire face.

Les points forts de cette formation post-grade sont :

  • Une immersion dans l’univers du luxe grâce à des professionnels de l’industrie
  • L’acquisition d’une culture du luxe et d’outils de management adaptés à ses spécificités
  • Une formation pratique privilégiant la maîtrise d’un savoir-faire
  • Une vision transversale des pratiques du management du luxe
  • Un regard croisé entre les différents domaines d’activités du secteur du luxe

www.hesge.ch/heg/luxe

Le secteur du luxe souffre en ce moment, comme bien des domaines, y compris ceux qui lui sont intrinsèques. Il y a un an Dalila Bouaziz écrivait sur Ecommercemag.fr “Le secteur du luxe se porte bien. Les 100 principaux fabricants de produits de luxe à l’échelle globale ont généré un chiffre d’affaires de 247 milliards de dollars, en hausse de près de 11%. LVMH, Kering et L’Oréal Luxe restent à la tête du classement Deloitte des plus grandes entreprises mondiales de produits de luxe.”

C’était sans laisser présager ce que nous allions vivre en 2020. Période noire ou période grise nuancée de pâles couleurs? L’avenir nous le dira, mais il est certain que le paysage va changer et est d’ailleurs déjà en mutation.

S’instruire, se spécialiser ou même se former dans un nouveau domaine est de facto une approche intéressante, mais également une alternative qui se veut positive. Vous vous intéressez au luxe ? Le secteur du luxe résistera à cette crise, comme il l’a toujours fait. Soyez donc prêts à rebondir le moment venu !

N’oublions pas la célèbre citation de Sacha Guitry qui disait : “Le luxe est une affaire d’argent. L’élégance est une question d’éducation.”

Et enfin, nous terminerons avec une citation qui s’ouvre sur une réflexion intéressante : “C’est que les maisons pauvres peuvent se perpétuer tout aussi solidement, longuement, tenacement que les maisons cossues et chics, la misère ne meurt pas, aussi longtemps qu’existe le luxe de la bonne société. Robert Wasler “Le commis”



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *