La Dent-de-Lion

Présente dans nos champs ou le long des chemins, elle nous annonce (oh oui !) l’arrivée du printemps, tout comme ses amies l’ortie et l’ail des ours.

Aujourd’hui on vous propose une recette simple avec un ingrédient que vous pouvez trouver dans votre jardin.

Ingrédients

– 4 bonnes poignées de dents-de-lion (du jardin)
– 100 g de lardons
– 4 œufs de la ferme
– 1 échalote
– 2 c.s. de vinaigre pulpeux de pomme du Moulin de Severy
-4 c.s. d’huile d’olive du Moulin de Severy
– 1 c.c. de moutarde gros grains à l’ail rose
– Sel/poivre

Réalisation d’un œuf poché

  1. Préparez du papier ménage plié en deux pour réceptionner votre œuf. Dans une casserole, faites bouillir de l’eau, puis ajoutez 100ml de vinaigre. NE PAS saler votre eau sinon le blanc se séparera.
  2. Cassez votre œuf dans un petit bol ou ramequin.
  3. Baissez le feu, attention lors du pochage un petit bouillon est recommandé et non une ébullition.
    Créez à l’aide d’une cuillère un tourbillon dans votre casserole.
  4. Versez ensuite votre œuf au milieu du tourbillon.

La cuisson est de 2min à 2min30 suivant la taille de votre œuf.

Cuisez vos lardons dans une poêle sans rajouter de matière grasse.
Nettoyez votre dent de lion et coupez l’extrémité blanche, qui est un peu plus amère et moins appréciée.

Réalisation de votre vinaigrette

Préparez votre vinaigrette, mélangez la moutarde et le vinaigre, bien mélangez. Ajoutez ensuite l’huile d’olive et l’échalote, salez et poivrez.

Prenez un grand saladier et mélangez votre dent de lion, la sauce et les lardons. Déposez l’œuf au dernier moment, dans l’assiette une fois la salade servie.

Bon appétit !

Le saviez-vous…

Aussi appelé pissenlit, sa culture remonte à la renaissance. Avec ses vertus detox, la dent-de-lion peut être utilisée sous plusieurs formes. Les feuilles sont très riches en vitamine A, 70x plus que les oranges et 2x plus que les épinards. On y retrouve aussi les vitamines B1, B2, C et E. Les feuilles infusées en tisane sont dépuratives, car riches en insuline. Les fleurs peuvent être utilisées en miel « de pissenlit ».
Les boutons des fleurs (façon câpres) peuvent être ébouillantés, assaisonnés et mis en bocaux dans du vinaigre.



Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *